Tout savoir sur l’infogérance informatique

L’infogérance informatique est très sollicitée par un grand nombre d’entreprises et de compagnies. Elle est notamment réalisée par des sociétés de services informatiques. Toutes les entreprises sont concernées par cette prestation pour une raison d’efficacité et de rentabilité. Elles peuvent ainsi compter sur des prestataires professionnels qui vont leur offrir un travail de qualité irréprochable. Il est donc intéressant de mieux connaître ce concept et d’en déterminer ses atouts ainsi que ses limites.

Principes de base de l’infogérance informatique

Dans la pratique, l’infogérance informatique est matérialisée par la délégation de la totalité ou d’une partie du système d’information de l’entreprise. Il s’agit plus précisément de la gestion, l’exploitation, l’optimisation et la sécurisation. Ainsi, l’infogérance est confiée à un prestataire externe telle que bluebearsit.com. De ce fait, le travail est totalement ou partiellement externalisé. Cette méthode facilite l’accès et la prise en charge de tout le système informatique de l’entreprise.

Les diverses prestations effectuées dans le cadre de l’infogérance informatique comprennent d’abord la maintenance régulière du parc d’ordinateurs. Ainsi, une aide technique et une assistance sont fournies individuellement au personnel de l’entreprise.

Pour la sécurisation du cadre de travail, le prestataire met en place une protection des informations, des systèmes et des réseaux au sein de l’organisme employeur. Enfin, une offre d’évolution du parc informatique est proposée pour que l’entreprise puisse bénéficier de nouveaux matériels suivant les tendances du marché et des besoins du personnel.

En effet, outre la gestion des informations stratégiques de l’entreprise, celle-ci confie aussi au prestataire la gestion de son parc d’ordinateurs et des différents types de logiciels utilisés. Le client a la liberté de définir le champ d’action de la prestation. Il peut, à titre d’exemple proposer uniquement le parc informatique ou le réseau. Toutefois, il existe divers types d’infogérance. Ce sont :

  • l’infogérance globale qui comprend l’intégralité du système d’information ;
  • l’infogérance partielle où seule une partie du système d’information est confiée au prestataire ; il peut s’agir de services ou de données ;
  • l’infogérance applicative a trait à l’élaboration, l’exploitation et la maintenance des applications de l’entreprise ;
  • l’infogérance d’exploitation touche en particulier l’hébergement, la fourniture de matériel ou de logiciels ; il y a aussi la supervision du système informatique ;
  • le BPO (Business Process Outsourcing) vise à externaliser un ou plusieurs processus métier ; il s’agit des achats, la comptabilité, la finance, la gestion de la relation client, les RH et la paie.

Pourquoi adopter une infogérance informatique ?

Le recours aux sociétés de prestations d’infogérance informatique est une garantie pour garder l’infrastructure informatique de l’entreprise en bon état de fonctionnement. En plus de cela, ces spécialistes sont également en mesure d’assurer une supervision et une optimisation de tout le système informatique.

Ainsi, adopter une infogérance informatique par le biais d’un expert offre l’opportunité de faire des économies non négligeables. En effet, les dépenses se trouvent réduites aussi bien du côté des ressources que de l’infrastructure. Les équipements sont alors plus performants et aident ainsi le personnel à être plus productif.

La présence d’un expert aux côtés de l’entreprise offre à celle-ci un système d’information à jour et optimisé sans aucune interruption. Les pannes feront l’objet d’une détection rapide. Quant aux failles éventuelles, la supervision permet également une intervention rapide et en temps voulu.

Par conséquent, il y a une maîtrise totale des coûts de maintenance pour l’entreprise. Enfin, l’équipe de cette dernière peut ainsi se concentrer en toute tranquillité sur des activités performantes, innovantes et à forte valeur ajoutée. Cela est tout à fait possible, car les outils et les logiciels sont toujours mis à jour.

Le contenu d’un contrat d’infogérance

Le contrat d’infogérance est établi entre le prestataire et le client qu’est l’entreprise. C’est un contrat de prestation qui définit la qualité de service que le prestataire doit fournir au client. Il renferme ainsi les clauses de base et éventuellement certaines clauses spécifiques.

Les clauses de base renferment, entre autres, les conditions de durée, de renouvellement et de résiliation du contrat. Les assurances y sont également portées, tout comme les modalités de paiement et de révision des prix. Enfin, les clauses de responsabilité de chaque partie y sont bien explicitées.

Le contrat des clauses spécifiques liées à l’infogérance peut être inclus dans le contrat global. Il s’agit surtout du maintien dans de bonnes conditions opérationnelles du système informatique, des réseaux et des télécommunications. Il concerne également l’amélioration de la performance du système. Enfin, il peut s’agir de l’assistance aux utilisateurs, à l’administrateur et au dirigeant de l’entreprise. Le contenu du contrat dépend des besoins du client et de son budget à allouer à l’infogérance.

Pour le client, il est capital de vérifier certains des éléments spécifiques à chaque clause. Il s’agit surtout du périmètre de la prestation, car c’est le champ d’application du contrat. Ainsi, tous les équipements concernés par la maintenance, l’assistance, les outils logiciels et les services installés doivent être détaillés.

Les interventions à faire doivent aussi être bien explicitées. Il est également important d’inclure l’assistance téléphonique et le devoir de veille technologique. Ainsi, le prestataire doit être en mesure de proposer les solutions les mieux adaptées pour l’entreprise en tenant compte de son budget. Le contrat doit également bien mentionner les clauses sur la propriété des logiciels. Enfin, le dernier élément a trait aux matériels, notamment pour les réparations ou les remplacements éventuels.

Avantages de l’infogérance informatique

L’entreprise dispose de sérieux avantages à travers l’externalisation des fonctions de gestion du parc informatique ainsi que la sécurisation des données et réseaux. À part cela, la garantie de bénéficier d’une expertise à portée de la main et d’un niveau élevé de sécurité constitue un gain économique non négligeable.

En effet, le recours à un seul prestataire externe coûte moins cher que l’emploi de quelques experts en informatique comme salariés en interne. En outre, la réduction des coûts informatiques est possible grâce à la mutualisation des moyens. Ainsi, la mise à disposition des moyens humains et techniques permet à l’entreprise de réaliser des économies considérables.

L’infogérance offre aussi aux sociétés la possibilité de se concentrer au maximum sur leurs objectifs. Cela permettrait de développer de nouvelles activités ou de rationaliser les activités en cours. En outre, l’optimisation de la gestion du système d’information entraîne un gain de temps et d’argent.

En dernier lieu, l’infogérance offre plus de flexibilité. Celle-ci aboutit immanquablement à l’apparition d’évolutions rapides et non négligeables de l’entreprise. À cet effet, il peut être cité le changement d’activité, une meilleure productivité et performance du système d’information à moindres coûts.

Sur le plan pratique, l’infogérance offre une sauvegarde et une sécurité pour les données. En outre, il est possible de les récupérer à temps et à heure voulus. L’autre avantage non négligeable est la disponibilité d’un dépannage informatique rapide au bénéfice de l’entreprise.

Les risques liés à l’infogérance informatique

Certains risques existent face à l’expansion de l’infogérance informatique. En effet, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) en a identifié 3 principaux risques. Il s’agit avant tout des risques de perte de maîtrise du système d’information. Il peut se produire, car ils sont liés à la sous-traitance, la localisation des données, et des fois au choix technique effectué par les prestataires eux-mêmes.

Ensuite, il y a les risques liés aux interventions à distance. À cet effet, il existe plusieurs types d’interventions. D’abord, le télédiagnostic concerne la supervision d’équipements réseau et sécurité, de diagnostic d’anomalies sur une application, etc. La télémaintenance est quant à elle l’exécution des opérations à distance après diagnostic sur le dispositif par une mise à jour d’une application. Même si elles sont rapides et moins chères, elles peuvent néanmoins présenter de nombreux risques pour le client.

Le troisième se rapporte aux risques liés à l’hébergement mutualisé. Il s’agit ici d’héberger plusieurs services sur un seul et même serveur. Ainsi, le premier risque concerne la perte de disponibilité au cas où une attaque externe ou interne survient. À part cela, une perte de confidentialité à cause du partage des services est aussi un risque important pour l’entreprise. Enfin, il y a le risque de perte d’intégrité lorsque l’un des services hébergés subit une attaque.

Cela étant, d’autres risques peuvent aussi se produire, même s’ils ne sont pas assez courants. Il y a les risques financiers à cause d’une sous-estimation des volumes d’information à traiter. Si ceux-ci sont au-dessus de ce qui est prévu, cela peut entraîner une facturation au-delà du budget disponible pour le client.

Les risques sociaux peuvent également éclater suite à un développement trop rapide de l’infogérance pouvant être mal accepté par les salariés. En effet, ils peuvent avoir peur pour leur emploi et vont s’opposer à tout prix au changement.

Certes, ce n’est pas courant, tout comme les risques juridiques. Le client peut être mis en cause pour sa responsabilité au cas où le prestataire ne respecte pas la législation en vigueur. Et pour terminer, des risques liés à la diffusion de l’information peuvent se produire. Les conséquences dans un tel cas sont très significatives pour l’entreprise cliente. Elles peuvent nuire à la notoriété de la société, mais aussi à la suite de ses activités.

Recommended For You

Gabriel

A propos de l'auteur: Gabriel

Rédacteur freelance depuis 14 ans, j'ai fait des nouvelles technologies ma spécialité. J'écris pour de nombreuses revues !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *