La domotique, une option révolutionnaire pour l’interconnexion de ses équipements à domicile

La démocratisation des moyens de communication développés récemment associée aux innovations technologiques de ces dernières années a permis l’apparition d’une nouvelle manière de gestion et d’utilisation des équipements à domicile. Cette nouvelle manière de gestion s’appelle : la domotique. En plus du fait de réduire la facture en énergie et d’apporter une amélioration sur le confort des consommateurs, la domotique présente aussi des avantages en termes de système électrique.

Qu’est-ce que la domotique ?

Il n’est pas toujours évident de savoir ce qu’est la domotique si c’est pour la première fois qu’on rencontre ce terme. Aussi nommée « habitat intelligent » ou encore « habitant communicant », la domotique désigne les interconnexions numériques établies entre les divers équipements dans un logement ou un bâtiment. Ces interconnexions permettent l’optimisation du fonctionnement de ces équipements pour mieux s’adapter aux exigences des consommateurs selon leurs préférences et modes de vie.

À cet effet, une personne qui souhaite installer un système domotique chez elle veut avant tout améliorer le confort dans son logement ou son appartement. L’installation de la domotique permet aussi de réduire la facture d’énergie en rationalisant l’usage énergétique du logement en question. En effet, le fait de piloter automatiquement les équipements de chauffage permet de mieux contrôler les dépenses énergétiques. Grâce à la domotique, les pièces de la maison ne sont par exemple éclairées que lorsqu’une personne y est présente. Aussi, les appareils électroménagers peuvent être lancés automatiquement même en l’absence d’occupants.

Le champ d’application du système domotique dans le domaine de l’énergie est assez vaste et comprend :

  • La programmation automatique ou à distance du lancement de ses appareils électroménagers ;
  • La gestion de l’éclairage, du chauffage et de la climatisation ;
  • L’ouverture & la fermeture des volets, des fenêtres selon les niveaux d’ensoleillement ;
  • L’optimisation de l’utilisation des équipements énergétiques ;
  • La personnalisation du confort à domicile.

Comprendre le fonctionnement de la domotique

Les outils de communication sans fil et l’internet sont les clefs de l’interconnexion entre les différents équipements d’un foyer intelligent.

En général, les appareils munis de système domotique sont à l’origine équipés d’un système de commande numérique, pilotable depuis une application numérique. On peut donc facilement les contrôler depuis son smartphone ou sa tablette selon les différents paramétrages établis en amont. La domotique se base surtout sur un système de relai d’actions enclenchées à l’issue d’une action initiale. A priori, un capteur envoie des signaux automatiques aux autres équipements pour leur activation.

Toutefois, on distingue aujourd’hui une multitude de technologies sans fils, notamment :

  • Wifi,
  • Bluetooth,
  • ZigBee,
  • Z-wav…

… qui pose un certain problème de compatibilité entre ces équipements. Il faut donc tenir en compte des types de réseaux de connexion offerts par chaque équipement pour pouvoir exploiter la domotique au maximum dans son logement.

Il est aussi possible de garder ses anciens équipements et appareils électroménagers chez soi tout en profitant de la domotique.

Pour ce faire, on appose ces équipements sur une prise électrique avec un adapteur connecté. Programmable à distance, on n’aura ensuite qu’à contrôler cet adapteur pour activer ou arrêter l’appareil via son smartphone, une télécommande spécifique ou un appareil connecté au réseau d’internet.

Les impacts de la domotique sur son système électrique

Étant donné que la majorité des appareils connectés qu’on retrouve dans un logement sont des appareils électriques, ces derniers sont donc les premiers éléments qui seront influencés à l’issue de la mise en œuvre d’un système domotique. À cet effet, pour l’ensemble du système électrique, l’interconnexion apportée par la domotique ne peut qu’entraîner plusieurs avantages dans son foyer, notamment :

  • L’optimisation de l’usage d’électricité à l’issue de sources intermittentes (photovoltaïque & éolien) pour inciter la protection de l’environnement ;
  • La réduction de l’utilisation des équipements électriques émetteurs de CO2 sur une durée plus courte ;
  • L’optimisation des gains d’énergie d’ordre de 10 à 20 % en réduisant la consommation de l’énergie qu’en présence d’occupants dans le logement.

La domotique, une option avantageuse dans de nombreux domaines

L’intelligence du système domotique permet la combinaison d’actions en cours de programmation.

Par exemple, dans un habitat intelligent, lorsque le propriétaire des lieux ouvre le portail électronique, la porte du garage s’ouvre aussi automatiquement et la lumière s’allume d’elle-même. Le chauffage se met en route, et il peut même profiter d’un accueil plus chaleureux avec la programmation de sa musique préférée et l’activation de la machine à café. À cet effet, au lieu de réaliser en tout six actions différentes, il ne devra plus qu’en faire une seule pour que le reste s’enclenche tout seul. Il pourra alors faire des économies d’énergie facilement grâce à cette interaction.

A priori, la domotique permet à son utilisateur de piloter et de commander ses équipements à domicile depuis son smartphone, sa tablette ou tout simplement un accès réseau à internet. Elle permet donc une facilité de gestion en exploitant les outils qu’on a l’habitude d’utiliser au quotidien.

Si pour les personnes en bonne santé la domotique présente un lot d’avantages, pour les personnes à mobilité réduite, ces avantages perçus de sa mise en œuvre sont 10 fois plus importants en améliorant incontestablement leur façon de vivre. En effet, la domotique permet de détecter des chutes à l’issue de l’installation de capteur dans un coin spécifique de la maison pour prévenir immédiatement les proches et secours en cas d’alertes. On peut aussi l’utiliser pour détecter automatiquement quand le réfrigérateur est vide pour qu’une commande des provisions soit lancée.

La domotique peut aussi être exploitée dans d’autres domaines comme :

  • La santé : pour la transmission des données physiologiques des patients aux médecins traitants ;
  • La sécurité : pour la détection de toute situation suspecte conduisant à un vol, un vandalisme ou une effraction dans une propriété privée ;
  • Les loisirs : pour le lancement automatique des programmes de sport, notamment dans une salle de sport.

La domotique est un nouveau système de gestion qui promet une meilleure exploitation de son domicile en interconnectant les équipements électriques, électroniques et numériques chez soi. En association avec l’évolution de l’intelligence artificielle, elle risque bien d’apporter un grand vent de changement dans la façon de vivre des Français et des Européens d’ici quelques années.

Recommended For You

Gabriel

A propos de l'auteur: Gabriel

Rédacteur freelance depuis 14 ans, j'ai fait des nouvelles technologies ma spécialité. J'écris pour de nombreuses revues !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *