7 questions à se poser avant l’achat d’une imprimante 3D

Grâce à l’évolution de la technologie, les méthodes de communication ont radicalement changé ces dernières années. Il existe en effet des solutions efficaces comme l’impression tridimensionnelle qui permettent de créer différents objets très utiles. Apparue dans les années 70, cette technique a beaucoup évolué au fil du temps. Aujourd’hui, on trouve sur le marché toute une large gamme d’imprimantes 3D avec des fonctionnalités spécifiques et le choix n’est pas toujours aisé. Mais, en adoptant une bonne méthodologie, il est tout à fait possible de s’offrir le meilleur appareil. Découvrez ici 7 choses à savoir pour choisir l’imprimante 3D qui vous convient.

Où puis-je trouver une belle imprimante 3D ?

Ce n’est peut-être pas la question la plus importante à se poser au début. Mais, pour faciliter les choses, il va falloir que vous sachiez d’entrée de jeu où trouver une imprimante 3D. Avec l’intérêt grandissant pour la technologie de l’impression tridimensionnelle, les boutiques de vente d’imprimantes 3D sont aujourd’hui légion sur la toile. N’hésitez pas à comparer les prix pour choisir la meilleure imprimante 3D du marché selon vos besoins.

Dans le commerce, il est possible de trouver différentes marques d’imprimantes pour une impression 3D. Il vous revient d’étudier vos besoins et de faire une comparaison des modèles afin de choisir ce qui vous convient. Sur la plupart des plateformes de vente en ligne, il est possible d’utiliser un filtre pour mieux orienter sa recherche. Au besoin, vous pouvez entrer en contact avec des experts et recevoir des conseils éclairés qui vous aideront à faire le bon choix. Si vous avez des doutes, prenez le temps de poser toutes les questions avant de conclure l’achat.

Combien suis-je prêt à investir dans l’achat d’une imprimante 3D ?

C’est la moindre des choses : avant tout achat important, il faut forcément définir un budget. Que vous soyez un maker ou un professionnel qui veut acheter une imprimante 3D, il est indispensable d’évaluer au préalable votre capacité financière. Certes, ce type d’imprimante est très utile dans plusieurs secteurs. Mais, est-ce une raison suffisante pour y investir toute son économie ? Que nenni !

Avant tout, vous devez savoir combien vous pouvez dépenser pour acheter votre imprimante 3D. Autant les marques diffèrent, autant les prix varient et il faut se fixer une limite pour ne pas regretter son investissement plus tard.

En fonction de vos besoins et de votre budget, vous pouvez trouver :

  • Une imprimante 3D FDM en kit : de fabrication chinoise, ce modèle coûte entre 200 et 250 €. Si cette imprimante est généralement plébiscitée pour son petit prix, il faut dire que ses performances laissent à désirer ;
  • Une imprimante 3D plug & play : très simple d’utilisation, il suffit d’une simple pression sur un bouton prévu à cet effet pour imprimer des objets de qualité avec cette imprimante 3D. Prévoyez environ 1000 € pour vous l’offrir ;
  • Une imprimante 3D FDM et SLA : en plus d’être facile à utiliser, elle garantit une excellente qualité d’impression. Prévoyez entre 1000 et 5000 € pour acheter une imprimante 3D de ce genre ;
  • Une imprimante 3D SLA spécialisée : très recherché dans certaines industries, ce modèle propose de très belles performances d’impression. Pour l’acquérir, prévoyez entre 5000 et 30 000 € ;
  • Une imprimante 3D haut de gamme : elle permet de profiter des fonctionnalités comme le DMLS (filtrage direct de métal) ou la Multi Jet Fusion. Pour ce modèle, les prix commencent généralement à partir de 80 000 €.

Quelle doit être la qualité de mon imprimante 3D ?

Dans l’univers de l’impression tridimensionnelle, la qualité est un critère non négociable. Pour pouvoir réaliser des impressions de très bonne qualité, vous devez considérer deux éléments lors de la sélection : la vitesse et la résolution d’impression.

De manière générale, la vitesse d’impression désigne l’allure à laquelle votre imprimante 3D peut déplacer son extrudeuse. Plus la vitesse est grande, plus l’impression sera rapide. Précisons toutefois que d’autres facteurs peuvent influer sur la vitesse d’impression. Nous pensons notamment à l’accélération et à la décélération qui limitent les secousses de la machine. Pour jauger la qualité d’une imprimante 3D, il faut connaitre ses caractéristiques techniques. Mais, au-delà de cette connaissance, vous devez vérifier son rendu final. Pour ce faire, vous pouvez consulter les avis clients et demander à voir quelques photos des impressions réalisées par l’imprimante 3D qui vous attire.

En dehors de la vitesse d’impression, la résolution d’impression est un élément à ne pas négliger lorsque vous choisissez votre imprimante 3D. Plus la mesure est petite, plus le niveau de détail de l’impression sera élevé. Assurez-vous donc de bien vérifier ce point avant l’achat. La résolution d’impression s’exprime en microns.

Quelle sera ma quantité d’impressions quotidienne ?

Lors de la sélection d’une imprimante 3D, il est important de tenir compte du volume et de ce que vous allez imprimer avec votre machine. En effet, le choix peut largement varier selon vos besoins. S’il s’agit par exemple d’imprimer quelques objets, vous pouvez vous contenter d’une imprimante 3D de faible volume. Mais, lorsqu’il faut imprimer une grande quantité d’objets, il est judicieux d’investir dans un appareil qui permet d’obtenir un plus grand volume.

En fonction de vos habitudes d’utilisation, vous pouvez choisir une imprimante dotée de la technologie FDM et garantissant un bon volume d’impression. À noter qu’il existe également des imprimantes 3D grand format qui permet de répondre à des besoins plus importants. Si vous recherchez une imprimante 3D métal, retenez que les tailles varient selon le budget et selon les besoins. Les fonctionnalités SLS ou SLA sont très appréciées en impression tridimensionnelle. Malheureusement, les imprimantes 3D permettant d’en profiter n’ont généralement qu’un faible volume d’impression.

Quel matériau vais-je utiliser lors des impressions ?

Le matériau d’impression est également un point à considérer lors de l’achat d’une imprimante 3D. En effet, les modèles varient et il est important de s’informer sur le mode de fonctionnement de votre appareil pour en profiter le plus longtemps possible. Si vous optez pour une imprimante dotée de la fonction FDM, retenez que cette technologie est essentiellement utilisée avec plastiques. Pour imprimer, vous aurez besoin de bobines de filaments dont le prix varie en fonction de la technique que vous souhaitez utiliser.

Sur le marché actuel, il existe des filaments plus techniques qui sont vendus à 350 €/kg. Si vous envisagez d’utiliser la technologie SLA, vous pourrez avoir des résines photopolymères pour 70 €/l. Retenez toutefois que le choix en matière de coloris est très limité pour le moment.

Pour pouvoir utiliser des applications plus industrielles avec votre imprimante 3D, vous devez choisir les technologies DMLS ou SLS. La première implique l’utilisation de poudres de polyamides tandis que la seconde nécessite différents métaux et alliages de métaux. Les prix varient en fonction des besoins.

Suis-je vraiment formé pour utiliser une imprimante 3D ?

Si une chose est de s’acheter une imprimante 3D, une autre est de savoir l’utiliser. Avant donc de conclure l’achat, cherchez à connaitre votre habileté dans le domaine de l’impression 3D. Il ne servirait à rien de choisir une machine professionnelle alors que vous faites vos premiers pas dans l’univers de l’impression tridimensionnelle. Il existe aujourd’hui des imprimantes 3D qui sont spécialement pensées pour s’adapter à tout le monde. En optant par exemple pour une imprimante Plug & Play, vous bénéficiez d’une étonnante facilité d’utilisation. Avec ce modèle, la machine est déjà assemblée et vous pouvez imprimer directement sans aucun réglage.

Si vous avez un peu de maitrise dans le domaine, vous pouvez choisir une imprimante 3D en kit. Dans ce cas, il vous reviendra d’assembler la machine avant de pouvoir l’utiliser. Selon vos compétences, vous pouvez également opter pour des technologies avancées (SLS, DMLS, etc.) qui exigent une attention particulière lors de l’impression.

L’autre chose à savoir lorsque vous achetez une imprimante 3D est que vous devez utiliser un bon logiciel. Pour imprimer des objets moins complexes, vous pouvez miser sur les performances d’un logiciel 3D basique. Mais, si vous devez travailler sur des projets un peu plus complexes nécessitant de nouvelles technologies, il vous faudra savoir utiliser les logiciels de conception assistée par ordinateur (CAO). N’oubliez pas non plus d’évaluer la charge de travail que vous pouvez supporter après l’impression.

Pourrai-je facilement trouver une communauté de l’impression tridimensionnelle ?

La technologie 3D est en constante évolution et il n’est pas toujours évident de maitriser toutes les spécificités de cet univers au début. La bonne nouvelle cependant, c’est qu’il est possible de trouver en ligne une communauté prête à aider les débutants à s’approprier les notions indispensables. Alors, si vous avez des doutes sur un modèle d’imprimante 3D, n’hésitez pas à vous renseigner auprès des personnes qui utilisent cet appareil avant vous. Cette démarche vous permettra en effet de recevoir des informations utiles pour mieux utiliser votre machine.

Si vous ne trouvez aucune communauté pour votre imprimante 3D, il se peut que ce soit un modèle à risque. Lors de l’achat, assurez-vous que vous n’êtes pas le seul à utiliser ce modèle d’imprimante 3D qui vous impressionne. Avez le temps, vous pourrez également poster vos remarques dans la communauté et partager votre expérience d’utilisation afin d’aider les nouveaux venus à profiter au maximum de leur investissement.

En répondant correctement à ces sept questions, vous pourrez vous offrir une imprimante 3D pratique, économique et surtout performante !

Gabriel

A propos de l'auteur: Gabriel

Rédacteur freelance depuis 14 ans, j'ai fait des nouvelles technologies ma spécialité. J'écris pour de nombreuses revues !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *